Vacances bon marché aux Maldives

Un guide abordable des Maldives : comment passer des vacances bon marché

C’est l’une des destinations les plus glamour et les plus exclusives de la planète, mais les Maldives ne sont pas bon marché. Ne la rayez pas tout de suite de votre liste de choses à faire. Malgré ce que vous avez pu entendre, il est possible de séjourner dans l’un des meilleurs hôtels des Maldives sans se ruiner. Voici comment procéder !

1. Les formules tout compris

Formule tout compris Maldives

Dans un pays où presque tout est importé et où il n’est pas rare de demander 25 € pour un sandwich, la façon la plus évidente d’économiser de l’argent est de choisir une formule tout compris – et vous n’aurez pas à sacrifier le style. Des complexes tels que Hurawalhi, Finolhu, Amilla et Lux* South Ari Atoll sont très design et possèdent certaines des plages les plus parfaites de l’archipel, de superbes villas et proposent des spiritueux de marque, du café fait par un barista et des menus à la carte de premier ordre (plutôt qu’un simple buffet, qui devient vite lassant). Les meilleurs forfaits tout compris offrent également des avantages supplémentaires, tels que des minibars remplis d’alcool, des glaces à volonté et des activités programmées, notamment des cours quotidiens de bien-être, des sports nautiques non motorisés, des excursions de plongée avec tuba, des excursions pour observer les dauphins et des fêtes sur la plage au coucher du soleil. Et bien qu’elles soient plus difficiles à trouver, il existe également des versions tout compris dans plusieurs complexes haut de gamme, notamment Soneva Jani, Joali et Fairmont Sirru Fen Fushi.

2. Recherchez des hôtels flambant neufs

Hôtels aux Maldives

Vous voulez faire l’expérience d’un niveau d’hôtel chic que vous ne pourriez pas vous permettre en temps normal ? Les hôtels flambant neufs proposent souvent des offres de lancement impressionnantes au cours des premiers mois d’ouverture, jusqu’à 50 % de réduction. Toutes les installations ne seront pas nécessairement ouvertes, ce qui signifie que vous aurez peut-être le choix entre trois restaurants au lieu de quatre, ou que vous devrez suivre des soins de bien-être dans votre chambre plutôt qu’au spa, mais les nouveaux complexes ont également tendance à être plus calmes, ce qui vous permettra de disposer d’une plus grande surface de sable pour vous seul et d’avoir plus de chances d’obtenir un surclassement. Les stations n’ont pas tendance à faire connaître ces offres, il vous faudra donc demander à votre tour-opérateur de vous renseigner sur les nouveaux hôtels. Parmi les ouvertures prévues en 2022, citons Avani+ Fares, dans l’atoll de Baa, Alila Kothaifaru dans l’atoll de Raa et Six Senses Kanuhura, qui ouvrira dans l’atoll serein de Lhaviyani vers la fin de l’année.          

3. Sautez l’hydravion

Vacances de rêve aux Maldives

Coûtant entre 450 et 830 € pour un aller-retour, les voyages en hydravion sont devenus synonymes de Maldives, mais il existe des moyens plus économiques d’y aller. Plusieurs atolls proches de l’aéroport international peuvent être rejoints par bateau rapide, notamment Malé Sud, Malé Nord et Vaavu. Les transferts coûtent entre 150 € pour un trajet de 20 minutes et 265 € pour un trajet d’une heure, par personne. Ces îles faciles d’accès – dont Gili Lankanfushi, COMO Cocoa Island et Jumeirah Maldives – sont idéales si vous souhaitez simplement vous prélasser sur une belle plage, sans être dérangé par le trafic maritime et les lumières scintillantes des stations balnéaires voisines. Sinon, si vous avez envie d’un peu d’énergie du bout du monde, vous pouvez réserver un vol intérieur vers l’un des coins les plus reculés du pays – Noonu, Laamu, Gaafu Alifu – dont le coût moyen est d’environ 265 € aller-retour, par personne. L’atoll de Gaafu Alifu frôle l’équateur à 70 minutes de vol au sud de Malé et comporte des îles plus grandes et plus jolies, entourées de plages splendides, de grands et généreux récifs coralliens et d’eaux grouillant de mégafaune – requins-baleines, raies manta, requins-marteaux, tortues. Les stations plus éloignées sont souvent moins chères et sont disposées à offrir des extras tels que des transferts gratuits.

4. Envisagez de partir hors saison

Un séjour en été aux Maldives

La meilleure période pour visiter les Maldives va de novembre à avril, mais c’est aussi la période la plus chargée et la plus chère pour des vacances. Essayez plutôt la basse saison, lorsque les hôtels baissent leurs tarifs de moitié et offrent régulièrement des transferts gratuits, des nuits gratuites, des chambres de catégorie supérieure et des surclassements de la demi-pension à la pension complète. Il y a plus de chances que les journées soient nuageuses, qu’il y ait quelques averses et que la mer soit plus agitée, mais les températures restent douces et élevées. Cette période de l’année est également plus propice au surf et aux séjours spa et vous rencontrerez un éventail encore plus large de vie marine, notamment des requins-baleines gargantuesques et des raies manta de la taille d’un mini-bus, qui se rassemblent dans l’atoll de Baa par centaines entre juillet et octobre chaque année. Conseil : le nord connaît moins de précipitations que le reste du pays.  

5. Ne réservez pas à la dernière minute

Voyage hors saison aux Maldives

Le taux d’occupation des hôtels aux Maldives est d’environ 75 % (plus élevé que dans la plupart des villes), ce qui rend difficile les offres de dernière minute. Réservez plutôt au moins quelques mois à l’avance et choisissez un tour-opérateur ayant beaucoup d’influence dans la région, comme Scott Dunn ou Turquoise, pour avoir une chance de bénéficier d’offres exclusives et de surclassements gratuits, même dans les stations les plus luxueuses.